Métiers du Document : comment les comprendre ?

comment les comprendre__nov 2016__Fotolia_62251926_XS-346x307Dans un précédent article  « vous avez dit Dématérialiser ?  que font-ils ? », nous avons commencé par expliciter l’objet et le but principal de chaque métier.

Nous allons maintenant parler du vocabulaire – jargon- & acronymes employés dans ces métiers, ce qui pourrait correspondre à une partie de comment le font-ils ?.

En effet ce vocabulaire est porteur, via des savoir-faire, des qualités apportées à votre produit fini, et donc directement ou indirectement de la satisfaction de votre client.

Aussi les questions qui se posent entre autres quand on choisit un produit sont :

  • est-ce que je comprends la chaîne de la valeur de mon produit ?
  • est-ce que je comprends les termes utilisés dans le métier de fabrication de mon produit ?
  • est-ce que nous comprenons, mon fournisseur et moi-même, la même chose pour chaque terme utilisé ?

 

Pourquoi « comprendre »

Combien de fois avez-vous dit ou entendu dire « je n’ai pas le temps, je n’ai pas besoin de comprendre ! » ?   Rappelez-vous l’adage de commandement militaire  « ne rien faire, tout faire faire, mais ne rien laisser faire !  »

Ne pas oublier aussi que nous sommes passés dans un monde d’obsolescence programmée, reconnue et assumée par les fournisseurs, et de qualité minimale liée à la gamme du produit vendu, ce qui nous oblige en tant que client à rester vigilant quant à cette qualité, et donc à posséder un minimum de compréhension du métier concerné.

 

Mais que veut dire « comprendre »

Force est de constater que les raisons de ne pas se comprendre entièrement avec son interlocuteur  -avant d’être d’accord ou pas-  sont plus nombreuses que celles de se comprendre.

Par exemple, le lecteur d’un écrit utilise ses dictionnaires en complément de ses multiples expériences et de sa « carte du monde » pour se faire une idée de ce qu’il a compris de ce que veut dire l’auteur, dans une logique floue ou d’à-peu-près.

Cette compréhension peut d’ailleurs se révéler juste ou erronée, complète ou incomplète, du fait des différences d’êtres, de formations, de connaissances, de cultures ou d’appréciations entre les deux parties, d’où les multiples précisions apportées ensuite de part et d’autre.

Si c’est suffisant dans la majorité des cas quand on aborde les sujets généraux, cela peut s’avérer trop imprécis dans un univers particulier, tel qu’industriel, plus exigeant.

Les mots aussi peuvent être trompeurs dans leurs interprétations, surtout s’ils ne sont pas contextualisés : « comprendre » a-t-il le même sens et aura-t-il les mêmes conséquences pour chacun et dans n’importe quel contexte ?

 

De quoi parle-t-on : Glossaire & Chaîne de traitement

A quoi sert-il de communiquer ou de travailler sur un sujet si les mots n’ont pas le même sens pour tous les acteurs présents ?

Très souvent, la 1ère chose à réaliser quand on débute un projet, c’est de collaborer tous ensemble pour rassembler dans un glossaire les mots qui seront utilisés avec leurs définitions, et d’en être tous d’accord.

Aussi, quand vous abordez un nouveau métier du Document, il faut vous familiariser avec le jargon et les acronymes utilisés d’une manière naturelle dans ce nouveau monde, et savoir les placer dans la chaîne de traitement du produit fini.

 

Dans l’exemple ci-dessous vous trouverez une liste non exhaustive de termes qui sont couramment utilisés dans les métiers du Document.

Vous y remarquerez que même si tous ces métiers traitent du Document, le vocabulaire en est aussi différent d’un métier à l’autre que ce que chaque métier fait du Document.

Ce tableau est extrait de notre Etude téléchargeable sur ce site.

Alexis Blum, consultant en Ingénieries Documentaire et Editique    /    Jacques de Rotalier, consultant en Média Imprimé

 

metiers-du-document__vocabulaire

Laisser un commentaire